google-site-verification: google3b0f6b87bd3e76dc.html

Critique - Exposition en ligne de Florent Mur artiste peintre

Aller au contenu

Menu principal :

Critique

Les Œuvres de Florent Mur (coté Drouot depuis Janvier 2007)


    En dépit d’un certain modernisme apparent, les œuvres de Florent Mur demeure hors temp. Ce qui les définit est justement leurs « timelessness », leur façon de donner un éternel maintenant sans figer un moment du passé mais au contraire en le lui donnant un éternel présent.
  Souvent on a le sens que quelque chose se passe dans l’instant et le lieu qui est (représenté) dans la toile, mais on n’est pas sur de quoi, et c’est cela qui fait que notre inconscient est continuellement attiré vers la toile, essayant de résoudre l’énigme temporelle ou situationnelle. C’est le mieux qu’on puisse demander d’une œuvre d’art - de ne jamais cesser de faire tournoyer une partie de l’inconscient, une interrogation perpétuelle qui au lieu de nous fatiguer nous repose comme certains rêves malgré leur perplexité (et complexité) nous reposent.
  Cependant l’art n’est pas fait que pour nous reposer, mais aussi pour nous interloquer, et les toiles de Florent Mur font précisément ces deux choses à la fois, donnant un intérêt inépuisable et reposant à l’oeil, l’âme, et l’esprit en même temps. Et malgré leur style varié, on reconnaît toujours la main de Florent Mur, une tournure de phrase presque, qui fait que malgré la variété dans ces œuvres, il y a une continuité qui fait qu’on se retrouve un peu chez nous une fois qu’on reconnaît ce style nouveau et familier à la fois qui est le sien.

Emily CAMPBELL


(Critique de septembre 2004)

 
Retourner au contenu | Retourner au menu